Du 1er aout 2019

Site officiel : http://www.rencontresmontsegur.com/

S'abonner - Se désabonner
Journée de Cailhau du 3 novembre 2018
Hommage à René Nelli du 16 mars 2019 à Montségur
La lettre du président

Août 2019 !

C’est l’été !

Mais ça, vous le saviez déjà ! L’année aura été riche en rebondissements en ce qui touche à l’approche ou à l’étude du catharisme.

Nos amis, historiens et universitaires patentés, toutes générations confondues, ont publié dans le passé ou très récemment de conséquents travaux sur l’histoire et/ou sur la spiritualité des Cathares. Les éléments qui fondent leurs travaux sont par essence de nature à ne pas les faire revenir sur leur évidente existence.

Cependant, une universitaire de Montpellier remettait en question l’existence même des Cathares, terme désignant des hérétiques, à cause selon celle-ci d’une absence éventuelle de sources flagrantes. Pas de quoi fouetter un chat, me direz-vous !

Depuis dans cette université, certains ont eu cette envie de se vautrer dans un babil révisionniste pour des raisons qui semblent s’apparenter à des positions politiques. Jusque là, ce n’était guère un problème puisque des historiens avaient pu apporter la contradiction et avancer les preuves. Mais, hélas, nul dans ce camp là, n’en avait cure et faisant fi des réponses étayées, continuait inlassablement à chercher des relais parmi les officines conservatrices.

Cela a distrait l’opinion puisque la presse dès le début de cette année 2019 relayait l’écho de leurs audacieuses prises de position que certains qualifiaient de négationnistes quand d’autres se contentaient de dire que de telles théories n’étaient que broutilles et s’éteindraient avec le temps.

Bref ! Pendant ce temps là, nous organisions nos Rencontres à Montségur en mars et notre conférence décentralisée en automne à Cailhau (11). De leur côté, Anne Brenon et JL Gasc nous faisaient découvrir leur exposition sur les sources du catharisme quand d’autres conférenciers ou historiens, (Brenon, Cazenave, Martel) participaient, y compris dans l’enceinte de l’université de Montpellier (Michel Roquebert), à la reconstruction de la preuve historique, celle de la réalité du catharisme au bas moyen-âge.

C’est l’été, disions-nous. La rentrée nous permettra de nous retrouver tous.

Quelques-uns de nos lecteurs nous écrivent pour peu qu’ils aient à communiquer sur leurs pérégrinations à rechercher les traces du passé des Languedociens dans nos départements, dans les châteaux, dans les villages ou dans les bâtis médiévaux.

C’est pour leur permettre de faire découvrir leurs recherches, de lire leurs communications et voir leurs photos que nous avons lancé un réseau Facebook par lequel chacun pourra disposer de tous leurs défrichements de l’histoire médiévale et s’y exprimer bien évidemment.

Retrouvez nous également sur notre site : www.rencontresmontsegur.com

https://www.facebook.com/Rencontres-de-Monts%C3%A9gur-159087474799981/?modal=admin_todo_tour

Patrick duCome